La famille Pérès

Depuis les années 1970, Robert et Georgette travaillent à la ferme de la Patte d’Oie. Aujourd’hui à la retraite, ils ont passé le flambeau à leurs fils Pierre et Philippe. Philippe s’occupe principalement des cultures, Pierre plutôt de la transformation et tous deux gèrent l’élevage. Leur sœur Marie-Laure prend en charge l’administratif et les chambres d’hôtes.

La troisième génération est d’ores et déjà représentée par Maxime, le fils de Pierre, qui a rejoint l’exploitation il y a quelques années. Les jeunes s’investissent pleinement dans cette aventure, en effet, Romain s’occupe de la gestion de la conserverie. Arnaud lui a trouvé sa place à la méthanisation. Nous avons également une pensée pour Céline qui poursuit son chemin à l’extérieur. Chacun sa place et son rôle !

Les cultures

Nous cultivons une centaine d’hectares en agriculture raisonnée. Nos céréales sont totalement destinées à l’alimentation de nos canards. Nous produisons principalement du maïs mais aussi du blé et du soja.

SOJA

BLE

MAIS

L’élevage

Nous élevons des canards pendant 14 semaines. Ils sont intégralement nourris avec l’aliment que nous produisons nous-même. Dès leur plus jeune âge, les animaux ont accès à de vastes parcours arborés pour pouvoir se dégourdir les pattes et profiter du soleil du Sud-Ouest.

Nous les gavons ensuite de façon traditionnelle, c’est-à-dire avec du maïs en grain.

La transformation

Nous transformons nos canards sur place. Depuis novembre 2021, nous avons lancé la transformation de nos produits dans la nouvelle conserverie.

Cette innovation va nous permettre de continuer à vous proposer des produits sains, de qualité et surtout du terroir.

 

La méthanisation

Depuis l’été 2021, vous pouvez retrouver sur le site notre nouvelle méthanisation. Rappelons d’abord le but de ce mécanisme:       

La méthanisation est un procédé naturel et biologique qui conduit à la dégradation de matières organiques, grâce à l’action des micro-organismes dans un milieu chauffé, sans oxygène. Ces bactéries se trouvent à l’état naturel dans les déjections animales. Ce procédé permet de créer le biogaz qui peut ensuite être valorisé de différentes manières.

Cette innovation permettra à la ferme d’être indépendante au niveau énergétique ce qui est un avantage important pour nous.

Nous vous invitons à venir la découvrir sans tarder!

 

0
    0
    Votre panier
    Panier VideRetour Boutique